Projet d'insertion socioprofesionnelle des jeunes et promotion de l'économie verte et circulaire dans le Sud Comoé

PRÉSENTATION DU PROJET D'INSERTION SOCIOPROFESSIONNELLE DES JEUNES ET PROMOTION DE L'ÉCONOMIE VERTE ET CIRCULAIRE DANS LE SUD COMOÉ (PIJEVEC)

|

PIJEVEC

Contexte

Un taux de chômage important et une population rurale pauvre dans la Région du Sud-Comoé.
La Région du Sud-Comoé : une très forte pression sur les ressources naturelles du fait de l’agriculture et du bois de chauffe
Une agriculture familiale vivrière peu attractive pour les jeunes
Une Région avec un fort potentiel halieutique, mais mal valorisé

Le projet a été formulé en réponse à un appel à proposition lancé par l’Union Européenne pour « Promouvoir la démocratie, la bonne gouvernance et le développement inclusif par une contribution accrue de la société civile et des autorités locales ».

Objectif global du projet

Contribuer à la réduction du chômage des jeunes dans la Région du Sud Comoé, en augmentant la capacité de maîtrise d’ouvrage du Conseil Régional du Sud Comoé (CRSC) en matière de politique d’insertion socioprofessionnelle des jeunes, et en préparant le CRSC à la transition énergétique et à la transition agroécologique pour un développement durable.

Objectif spécifique du projet

Insérer des jeunes, en mettant un accent particulier sur les femmes, dans les secteurs porteurs de l’économie régionale.

Durée
3 ans (du 1er mars 2019 au 28 février 2022)
Financement UE et CRSC – Contrat de subvention n° CSO-LA/20181403-641 du 7 décembre 2018

Couverture géographique
Les 17 Sous-préfectures de la Région du Sud Comoé

Groupes cibles
  • Le personnel technique et les élus du Conseil Régional du Sud Comoé
  • Le personnel de la Plate-Forme de Services (PFS) du Sud Comoé
  • Les organisations socioprofessionnelles agricoles, artisanales (électricien, maçons et autres entrepreneurs en bâtiment)
  • Le personnel de gestion des sites de démonstration formation
  • Les PME et les industries installées dans la Région du Sud Comoé


  • Bénéficiaires finaux
    Les jeunes de la Région du Sud Comoé en quête d’insertion professionnelle (avec un accent mis sur les jeunes femmes) 2 000 jeunes sont visés dont :
  • jeunes insérés pour l’auto-emploi : 750 ;
  • jeunes inséré par l’emploi salarié : 250 ;
  • jeunes dont l’emploi est consolidé par un renforcement de capacité (stage de formation sur les sites de démonstration 1000


  • Résultats attendus

    Résultat 1

    « Le plan stratégique régional d’insertion socioprofessionnelle des jeunes est élaboré de manière participative, et sa mise en œuvre est initiée par le Conseil Régional du Sud Comoé (CRSC) avec notamment la Plate-Forme de Services (PFS) ».

    Résultat 2

    « Quatre espaces de démonstration et de formation, promouvant la transition énergétique et la transition agroécologique, sont appuyés par le CRSC en partenariat avec des acteurs publics ou privés ».

    Résultat 3

    « Le dispositif financier du CRSC pour l’insertion socioprofessionnelle des jeunes est renforcé ».

    Résultat 4

    « Les principales activités mises en œuvre par le CRSC sont capitalisées et diffusées avec le concours de l’Assemblée des Régions et des Districts de Côte d’Ivoire (ARDCI) ».

    Indicateurs de résultats

    Résultat 1

    Plan stratégique régional d’insertion socio-professionnelle des jeunes diffusés à 500 exemplaires en fin d’année.
    Trois réunions de la Commission régionale et des Comités sous-préfectoraux « pro jeunes » en année 1, 2 en année 2 et 2 en année 3.
    Au moins 30% de femmes composent les Comités sous-préfectoraux « pro jeunes » et la Commission régionale « pro jeunes ».

    Résultat 2

    Les 4 espaces de démonstration formation sont fonctionnels, et disposent d’un plan d’affaire qui montre la pérennité. Les sites de Kodjoboué (Bonoua) et de Grand-Bassam (Centre Abel) sont fonctionnels en décembre 2019. Le site de Maféré est fonctionnel en juin 2020. Les termes du partenariat avec le de site formation à l’électricité (Carrefour Jeunesse du Centre Abel à Grand-Bassam) sont définis avant décembre 2020. 50% des jeunes suivis par la PFS renforcent leurs capacités sur l’un des 4 sites de démonstration formation aménagés par la CRSC, soit au minimum 150 par an. 50% des apprenants / apprenantes (pourcentage égal entre hommes et femmes) adoptent des pratiques de l’économie verte après leur formation. Des journées « portes ouvertes » sont organisées en partenariat avec des organisations professionnelles et des acteurs de développement sur les 4 sites à partir de l’année 2 : 1 000 jeunes par an visitent les sites et prennent connaissance des bonnes pratiques développées sur les sites et de leur impact financier sur le revenu de l’agriculteur ou de l’éleveur.

    Résultat 3

    4 Fonds de garantie et le Fonds Innov’Actions sont gérés conformément aux manuels de procédures.
    Les Fonds de garantie sont opérationnel avant fin 2019. Le Fonds Innov’Actions est opérationnel en février 2020.
    Les Fonds de garantie permettent l’octroi d’au moins 150 000 euros de crédits garantis par an.
    300 jeunes femmes et jeunes hommes bénéficient de crédits « garantis » par an à partir de l’année 3, 200 en année 1 et 250 en année 2. Les Fonds de garantie sont utilisés à moins de 20% pour couvrir les impayés.
    12 jeunes femmes et hommes bénéficient d’un appui financier du Fonds « Innov’actions ». 5 au cours de l’année 2019 – 2020 7 au cours de l’année 2021-2022
    3 institutions en année 3 abondent les Fonds de garantie et le Fonds « Innov’Actions ».
    Au moins 2 opérations de « crowd funding » sont réalisées à partir de juin 2020

    Résultat 4

    Au moins 3 guides techniques, 3 ouvrages de capitalisation et 1 documentaire sont produits et diffusés.
    En année 3
    Un réseau d’échanges d’au moins 3 Conseils Régionaux ivoiriens est animé régulièrement.

    A partir de juin 2020
    Au moins 30% des Conseils Régionaux ivoiriens disent connaître les bonnes pratiques issues du projet et veulent les mettre en application dans les 6 mois. Cadre institutionnel de mise en œuvre CIDR, Co demandeur, Appui technique et méthodologique Renforcement des capacités du personnel, Le CRSC Maître d’ouvrage Pilotage Politique Pilotage technique (équipe projet) Plate-forme de services Directions régionales sectorielles des Ministères (concernées par l’action)

    a) Comité de pilotage

    Composition

    Le Président du Conseil Régional du Sud Comoé et de ses 4 vice-présidents.
    Les membres de Commissions du Conseil Régional :
  • (i) Emploi et Formation Professionnelle ;
  • (ii) Agriculture, Ressources Animales et Halieutiques ;
  • (iii) Planification et Développement ;
  • (iv) Jeunesse, Sports et Loisirs ;
  • (v) Industrie, Mine et Commerce ;
  • (vi) Economie, Budget et Finances ;
  • (vii) Environnement, Cadre de vie, Tourisme et Artisanat ;
  • (viii) Equipement, Infrastructures et Transport
  • 2 membres du Comité Economique, Social, Environnemental Régional (CESER) ;

  • Le Conseiller technique du Président du CRSC en charge des projets.
  • Le Directeur Général d’administration
  • Le Chef de projet
  • Le représentant du Centre International de Développement et de Recherche, codemandeur (CIDR)


  • Mission

  • Définir la stratégie de mise en œuvre du Projet
  • Superviser les activités de l’Equipe Projet
  • Suivre et d’analyser les indicateurs du cadre logique afin de tirer les enseignements utiles (ajustements, définitions des priorités périodiques, élaboration des programmes de travail)
  • Veiller à la bonne exécution du projet.


  • b) Equipe Projet



    Le Chef de Projet : Joseph Adje KOUAME

    Principales fonctions
  • Planification, programmation, coordination du suivi-évaluation
  • Suivi administratif et financier du projet
  • Gestion technique du Projet
  • Information et la communication autour des activités du Projet


  • L’assistante administrative et financière : Lydie GATTA

    Principales fonctions
  • Gestion administrative
  • Gestion comptable et financière


  • L’assistant transition agro écologique et transition énergétique : Hervé BADOU

    Principales fonctions
  • Encadrement des 3 espaces de démonstration
  • Mise en œuvre des activités d’insertion des jeunes (auto-emploi et emploi salariés) en relation avec les acteurs de la Région (PFS, Instituions bancaires, autres)
  • Animation de réunions et de rencontres, conduite des entretiens et des ateliers avec des jeunes et d’autres acteurs du secteur agricole et énergétique


  • L’assistant suivi évaluation et système d’information géographique : Joël AHOUSSI

    Principales fonctions
  • Mise en place d’un dispositif de suivi‐évaluation
  • Mise en place d’un SIG
  • Communication et conduite des activités de capitalisation des activités


  • Le Chauffeur

    Principales fonctions
  • Missions dans la zone d’intervention du projet et parfois à Abidjan ou ailleurs dans le respect des textes et procédures en vigueur
  • Suivi de l’entretien et de réparation du véhicule

  • Dispositif de suivi évaluation

  • Mise en place d’un Comité de pilotage par arrêté du Président du Conseil régional (Périodicité des réunions : semestrielle).
  • Présentation des indicateurs de suivi de l’action à la session ordinaire du CRSC tenue en présence du Préfet de Région chaque trimestre.
  • Participation du Chef de Projet au Comité des Direction du Conseil Régional qui se tient de façon hebdomadaire sous la présidence du Président du Conseil Régional.
  • Appui technique et méthodologique du CIDR et appui à distance.
  • Reporting annuels.
  • Evaluation externe de l’action réalisée dans le courant du dernier semestre de l’action.
  • Audits annuels des comptes réalisés afin d’apprécier la bonne utilisation des ressources allouées dans le cadre de l’action.